Retour ŕ la page d'accueil Retour ŕ la page Musique

BEETHOVEN PROJECT

Bienvenue sur ma page Beethoven. Vous y trouverez, progressivement, tous ses opus jouĂ©s Ă  4 mains selon le principe du «re-recording». Pour des prĂ©cisions supplĂ©mentaires voyez l'annexe en bas de page.
Pour voir mes autres 4 mains cliquez ici.


Pour Ă©couter les morceaux cliquer sur les liens en gras. Patientez pendant le chargement !
NB : Vous avez le choix entre les mouvements séparés et le morceau entier (voire l'opus tout entier).
Commandes clavier :
< PrĂ©cĂ©dent  > Suivant  A Avancer  R Reculer  Pause ArrĂŞter, reprendre  B Boucle

OPUS 1

Je suis fasciné par la beauté et la profondeur des mouvements lents de ces trois trios (surtout le deuxième). Inutile d'attendre les derniers opus : tout est déjà là (ou presque) ! Cela confirme ce en quoi j'ai toujours cru : c'est dans les mouvements lents que le fossé se creuse le plus entre un compositeur de deuxième catégorie et un génie...
[1] Trio pour piano, violon et violoncelle n°1 en mi bémol majeur op.1 n°1
Allegro - Adagio cantabile - Scherzo : Allegro assai - Finale : Presto
[2] Trio pour piano, violon et violoncelle n°2 en sol majeur op.1 n°2
Adagio, Allegro vivace - Largo con espressione - Scherzo : Allegro - Finale : Presto
[3] Trio pour piano, violon et violoncelle n°3 en ut mineur op.1 n°3
Allegro con brio - Andante cantabile - Menuetto : Quasi Allegro - Finale : Prestissimo

OPUS 2

Chose curieuse : les trois sonates pour piano de l'opus 2 sont disponibles sur le net sous forme de transcriptions Ă  4 mains par Louis Köhler. Cela n'apporte pas grand-chose Ă  part quelques octaves en plus ça et lĂ ... Cependant j'ai jouĂ© le jeu et c'est sous cette forme que je vous les prĂ©sente. À part ces trois sonates on trouve aussi l'op.7, les deux premières de l'op.10, les deux de l'op. 49, l'op.101 ainsi que l'op.106. Si vous en avez d'autres mon mail est en page d'accueil !
Leur titre exact est : «Sonate pour le clavecin ou pianoforte» (sic).
[4] Sonate pour piano n°1 en fa mineur op.2 n°1
Allegro - Adagio - Menuetto : Allegretto - Prestissimo
[5] Sonate pour piano n°2 en la majeur op.2 n°2
Allegro vivace - Largo appassionato - Scherzo : Allegretto - Rondo : Grazioso
[6] Sonate pour piano n°3 en ut majeur op.2 n°3
Allegro con brio - Adagio - Allegro - Allegro assai

OPUS 3

Pas de doute : c'est le Trio K.563 de Mozart dit «À Puchberg» qui lui a servi de modèle : mĂŞme tonalitĂ©, mĂŞme coupe en 6 mouvements proche du Divertimento. Du reste, il est le premier d'une sĂ©rie de 5 trios Ă  cordes qui lui servent en quelque sorte Ă  «se faire la main» avant d'attaquer le quatuor. Si elle n'est pas (encore) Ă  la hauteur de son modèle, cette œuvre alerte se laisse Ă©couter.
[7] Trio à cordes en mi bémol majeur op.3
Allegro con brio - Andante - Menuetto : Allegretto - Adagio - Menuetto : Allegretto - Finale : Allegro

OPUS 4

Si le quintette Ă  cordes Ă  deux altos reprĂ©sente un sommet dans l'œuvre de Mozart les deux contributions beethovĂ©niennes Ă  ce genre (op.4 et op.29) sont beaucoup plus modestes. Ce Quintette est issu d'un octuor pour vents composĂ© antĂ©rieurement et qui sera publiĂ© plus tard sous le numĂ©ro d'opus 103.
[8] Quintette à cordes en mi bémol majeur op.4
Allegro con brio - Andante - Menuetto : Allegretto - Finale : Presto

OPUS 5

Les 5 sonates pour piano et violoncelle de Beethoven sont commodĂ©ment disposĂ©es dans son œuvre : 2 au dĂ©but, 1 au milieu et 2 Ă  la fin. Ce sont les tous premiers chefs d'œuvres dans l'histoire de cette formation et, Ă  ce titre, les violoncellistes du monde entier vouent Ă  Beethoven une reconnaissance Ă©ternelle !
On notera la coupe en deux mouvements, précédés d'une immense introduction lente. C'est d'autant plus remarquable qu'il n'y reviendra plus par la suite.
[9] Sonate pour piano et violoncelle n°1 en fa majeur op.5 n°1
Adagio sostenuto, Allegro - Rondo : Allegro vivace
[10] Sonate pour piano et violoncelle n°2 en sol mineur op.5 n°2
Adagio sostenuto ed espressivo, Allegro molto piĂą tosto presto - Rondo : Allegro

OPUS 6

L'œuvre pour piano Ă  4 mains de Beethoven est rĂ©duite Ă  la portion congrue : la prĂ©sente sonate, 3 marches op.45 et... c'est tout. En fait de sonate c'est plutĂ´t d'une sonatine qu'il s'agit. Son seul intĂ©rĂŞt est la prĂ©figuration, au dĂ©but, du fameux thème de la Cinquième ! Elle a aussi une valeur sentimentale considĂ©rable en ce qui me concerne, car elle rime avec mes dĂ©buts au piano et les premiers 4 mains avec ma mère...
[11] Sonate pour piano à 4 mains en ré majeur op.6
Allegro molto - Rondo : Moderato

OPUS 7

Ma sonate prĂ©fĂ©rĂ©e ! Une pure merveille et Beethoven l'apprĂ©ciait aussi car il l'a intitulĂ©e «Grande Sonate». Un des chevaux de bataille d'Arturo Benedetti Michelangeli.
[12] Sonate pour piano n°4 en mi bémol majeur op.7
Allegro molto e con brio - Largo, con gran espressione - Allegro - Rondo : Poco Allegretto e grazioso

OPUS 8

Dans le droit fil de l'opus 3 c'est une œuvre pour trio Ă  cordes avec pas moins de 6 mouvements diffĂ©rents. Du pur divertissement... mais de qualitĂ© !
[13] Sérénade en ré majeur op.8
Marcia : Allegro - Adagio - Menuetto : Allegretto - Adagio / Scherzo : Allegro molto - Allegretto alla Polacca - Andante quasi Allegretto - Marcia : Allegro

OPUS 9

Comme je l'ai dit plus haut c'est une sĂ©rie de trios «expĂ©rimentaux» qui prĂ©pare Beethoven au genre suprĂŞme : le quatuor Ă  cordes. On admirera la modestie de la dĂ©marche ! Le troisième, dans sa tonalitĂ© fĂ©tiche d'ut mineur, est dĂ©jĂ  un pur chef d'œuvre. Beethoven ne reviendra plus par la suite au trio Ă  cordes.
[14] Trio à cordes en sol majeur op.9 n°1
Adagio, Allegro con brio - Adagio ma non tanto e cantabile - Scherzo : Allegro - Presto
[15] Trio à cordes en ré majeur op.9 n°2
Allegretto - Andante quasi Allegretto - Menuetto : Allegro - Rondo : Allegro
[16] Trio à cordes en ut mineur op.9 n°3
Allegro con spirito - Adagio con espressione - Scherzo : Allegro molto e vivace - Finale : Presto

OPUS 10

Il s'agit ici de trois sonates pour piano très variées : on a du pathétique (n°5 avec le thème de la Cinquième dans le Finale), du comique (n°6), du grandiose (n°7)... Mais ce qui frappe le plus c'est leur concision, hormis le mouvement lent de la 7 qui ouvre des abîmes...
[17] Sonate pour piano n°5 en ut mineur op.10 n°1
Allegro molto e con brio - Adagio molto - Finale : Prestissimo
[18] Sonate pour piano n°6 en fa majeur op.10 n°2
Allegro - Allegretto - Presto
[19] Sonate pour piano n°7 en ré majeur op.10 n°3
Presto - Largo e mesto - Menuetto : Allegro - Rondo : Allegro

OPUS 11

Encore un trio avec piano, mais la formule est inhabituelle, la clarinette se substituant au violon. Le finale est une sĂ©rie de variations sur un air Ă  la mode, tirĂ© d'un opĂ©ra de Joseph Weigl. Une des œuvres les plus joyeuses et revigorantes de son auteur !
[20] Trio pour piano, clarinette et violoncelle en si bémol majeur op.11
Allegro con brio - Adagio - Allegretto con variazioni

OPUS 12

Cet opus ouvre le bal de son œuvre pour piano et violon. Beethoven prend cette formation dans l'Ă©tat oĂą Mozart l'a laissĂ©e : c'est-Ă -dire au plus haut, avec sa magnifique sonate K.526... Les deux instruments sont Ă  Ă©galitĂ© et Beethoven opte pour une coupe en trois mouvements. Rythmiquement ces œuvres sont un cauchemar !
[21] Sonate pour piano et violon n°1 en ré majeur op.12 n°1
Allegro con brio - Andante con moto - Rondo : Allegro
[22] Sonate pour piano et violon n°2 en la majeur op.12 n°2
Allegro vivace - Andante piĂą tosto Allegretto - Allegro piacevole
[23] Sonate pour piano et violon n°3 en mi bémol majeur op.12 n°3
Allegro con brio - Adagio con molto espressione - Rondo : Allegro molto

OPUS 13

La fameuse «PathĂ©tique», d'ailleurs elle est parue sous le titre français de «Grande Sonate PathĂ©tique» ce qui en fait l'une des rares œuvres de Beethoven dont le sous-titre soit voulu par l'auteur. Le simple emploi de la tonalitĂ© d'ut mineur nous prĂ©vient que des choses importantes vont ĂŞtre dites...
[24] Sonate pour piano n°8 en ut mineur op.13 «PathĂ©tique»
Grave, Allegro di molto e con brio - Adagio cantabile - Rondo : Allegro

OPUS 14

Cette opus regroupe deux sonates pour le piano et on peut s'Ă©tonner qu'il n'ait pas fait un pack de trois avec la prĂ©cĂ©dente comme c'est la tradition. Mais Beethoven sera l'un des premiers Ă  s'en affranchir, n'hĂ©sitant pas Ă  mettre les Ă©diteurs en concurrence pour faire monter les prix. C'est la première fois que Beethoven note «Pour le pianoforte» au lieu de «Pour le clavecin ou pianoforte», ce qui veut dire qu'on pourrait jouer la PathĂ©tique au clavecin !
[25] Sonate pour piano n°9 en mi majeur op.14 n°1
Allegro - Allegretto - Rondo : Allegro commodo
[26] Sonate pour piano n°10 en sol majeur op.14 n°2
Allegro - Andante - Scherzo : Allegro assai

OPUS 15

Enfin une œuvre avec orchestre ! Notre patience est rĂ©compensĂ©e car elle sonne avec Ă©clat, en particulier grâce Ă  un pupitre de vents très actif. Je ferai la mĂŞme remarque que pour l'opus 1 : le mouvement lent est d'une beautĂ© confondante... Pour la petite histoire c'est, chronologiquement, le deuxième concerto pour piano de Beethoven mais celui en si bĂ©mol sera publiĂ© après sous le numĂ©ro d'opus 19. Cadences de Moscheles.
[27] Concerto pour piano n°1 en ut majeur op.15
Allegro con brio - Largo - Rondo : Allegro scherzando

OPUS 16

À nouveau c'est une œuvre de Mozart qui lui fournit le modèle : le fameux quintette pour piano, hautbois, clarinette, cor et basson K.452 (formation inĂ©dite !). On retrouve la mĂŞme tonalitĂ© et la mĂŞme structure.
[28] Quintette pour piano et vents en mi bémol majeur op.16
Grave, Allegro ma non troppo - Andante cantabile - Rondo : Allegro ma non troppo

OPUS 17

Une curiositĂ© : cette œuvre est bien connue des cornistes mais ils sont Ă  peu près les seuls ! L'avantage d'une intĂ©grale Ă©tant de mettre le nez en terra incognita mĂŞme si je ne crois pas trop au chef d'œuvre oubliĂ©... On ne boudera pas son plaisir nĂ©anmoins !
[29] Sonate pour piano et cor en fa majeur op.17
Allegro moderato - Poco Adagio quasi Andante - Rondo : Allegro moderato

OPUS 18

Si Beethoven a définitivement conquis le public viennois en tant que pianiste il lui restait à s'imposer auprès des plus fins connaisseurs. C'est chose faite avec ces six quatuors groupés sous le numéro d'opus 18. On songe bien sûr à Haydn et Mozart : la concurrence est rude ! Le foisonnement d'idées - si caractéristique du jeune Beethoven - y est mieux contrôlé. On citera en exemple le premier mouvement du n°1, tout entier basé sur une cellule rythmique de 5 notes.
[30] Quatuor à cordes n°1 en fa majeur op.18 n°1
Allegro con brio - Adagio affettuoso ed appassionato - Scherzo : Allegro molto - Allegro
[31] Quatuor à cordes n°2 en sol majeur op.18 n°2
Allegro - Adagio cantabile, Allegro, Tempo primo - Scherzo : Allegro - Allegro molto, quasi Presto
[32] Quatuor à cordes n°3 en ré majeur op.18 n°3
Allegro - Andante con moto - Allegro - Presto
[33] Quatuor à cordes n°4 en ut mineur op.18 n°4
Allegro ma non tanto - Andante scherzoso, quasi Allegretto - Menuetto : Allegretto - Allegro
[34] Quatuor à cordes n°5 en la majeur op.18 n°5
Allegro - Menuetto - Andante cantabile - Allegro
[35] Quatuor à cordes n°6 en si bémol majeur op.18 n°6
Allegro con brio - Adagio ma non troppo - Scherzo : Allegro - Adagio «La Malinconia», Allegretto quasi Allegro

OPUS 19

Comme je l'ai indiqué à propos du concerto op.15 il s'agit ici, chronologiquement, du premier concerto pour piano de Beethoven encore nimbé de grâce mozartienne... et d'un charme irrésistible. Cadence de Reinecke.
[36] Concerto pour piano n°2 en si bémol majeur op.19
Allegro con brio - Adagio - Allegro molto

OPUS 20

Beethoven innove. Il est vrai que composer pour violon, alto, violoncelle, contrebasse, clarinette, cor et basson sort quelque peu des sentiers battus. On retrouve l'ambiance des Divertimenti d'autrefois avec sa coupe en six mouvements. Cette œuvre Ă©tait l'une des plus populaires du vivant de l'auteur et fit dĂ©jĂ  l'objet de multiples transcriptions. Elle aura une postĂ©ritĂ© cĂ©lèbre avec l'Octuor de Schubert.
[37] Septuor pour cordes et vents en mi bémol majeur op.20
Adagio, Allegro con brio - Adagio cantabile - Tempo di Menuetto - Andante - Scherzo : Allegro molto e vivace - Andante con moto, Presto

OPUS 21

Roulement de tambour... Voici la première symphonie du maĂ®tre absolu du genre. D'emblĂ©e Beethoven commence le premier mouvement dans un autre ton que le ton principal et envoie valser le traditionnel menuet, mĂŞme s'il note encore - ironiquement - «Menuetto»...
[38] Symphonie n°1 en ut majeur op.21
Adagio molto, Allegro con brio - Andante cantabile con moto - Menuetto : Allegro molto e vivace - Finale : Adagio, Allegro molto e vivace

OPUS 22

Une sonate pour piano qualifiĂ©e par Beethoven de «Grande Sonate» tout comme l'opus 7 dont elle a bien des points communs sans en avoir la perfection (c'est mon opinion et je la partage)...
[39] Sonate pour piano n°11 en si bémol majeur op.22
Allegro con brio - Adagio con molta espressione - Minuetto - Rondo : Allegretto

OPUS 23

Une sonate pour piano et violon un peu dans l'ombre de sa petite sœur de l'opus 24. Pourtant Beethoven excelle dans cette formation, certainement sous-estimĂ©e par rapport Ă  ses sonates pour piano seul.
[40] Sonate pour piano et violon n°4 en la mineur op.23
Presto - Andante scherzoso, piĂą Allegretto - Allegro molto

OPUS 24

La fameuse sonate du Printemps. C'est la première sonate piano-violon en 4 mouvements. Elle se caractérise par une générosité mélodique somme toute assez rare chez Beethoven.
[41] Sonate pour piano et violon n°5 en fa majeur op.24 «Le Printemps»
Allegro - Adagio - Scherzo : Allegro molto - Rondo : Allegro ma non troppo

OPUS 25

Une œuvre dĂ©licieusement rĂ©gressive. On est re-plongĂ© dans l'ambiance des opus 3 ou 8. La formation - inhabituelle - sera reprise par l'un des plus grands admirateurs de Beethoven : Max Reger.
[42] Sérénade pour flûte, violon et alto en ré majeur op.25
Entrata : Allegro - Menuetto - Allegro molto - Andante con variazoni - Allegro scherzando e vivace - Adagio, Allegro vivace

OPUS 26

Une sonate pour piano dans la tonalitĂ© - inusitĂ©e Ă  l'Ă©poque - de la bĂ©mol majeur. IntitulĂ©e aussi «Grande Sonate» elle se distingue par sa marche funèbre, en guise de mouvement lent, qui annonce celle de l'HĂ©roĂŻque.
[43] Sonate pour piano n°12 en la bémol majeur op.26
Andante con Variazioni - Scherzo : Allegro molto - Marcia funebre sulla morte d'un Eroe - Allegro

OPUS 27

Deux sonates pour piano sous-titrĂ©es «Quasi una fantasia» Ă  cause de leur forme inhabituelle. Attention au faux ami : pour les Allemands une Fantaisie n'a rien de fantaisiste ! On remarquera qu'elles sont notĂ©es «per il clavicembalo o pianoforte». La deuxième de ces sonates fera le tour du monde...
[44] Sonate pour piano n°13 en mi bémol majeur op.27 n°1
Andante, Allegro, Tempo I - Allegro molto e vivace - Adagio con espressione - Allegro vivace
[45] Sonate pour piano n°14 en ut dièse mineur op.27 n°2 «Clair de Lune»
Adagio sostenuto - Allegretto - Presto agitato

OPUS 28

Encore une «Grande Sonate» appelĂ©e parfois «Pastorale». On remarquera l'Ă©criture en quatuor Ă  cordes du 1er mouvement et le rythme de barcarolle du finale.
[46] Sonate pour piano n°15 en ré majeur op.28
Allegro - Andante - Scherzo : Allegro vivace - Rondo : Allegro ma non troppo

OPUS 29

L'unique «vrai» quintette Ă  cordes de Beethoven, les opus 4 et 104 Ă©tant des transcriptions. Une œuvre de grande ampleur mais plutĂ´t mal aimĂ©e, il est vrai qu'on est loin des rĂ©ussites de Mozart dans ce domaine. Comme pour se racheter, Beethoven nous a laissĂ© comme ultimes esquisses celles d'un quintette Ă  cordes...
[47] Quintette Ă  cordes en ut majeur op.29
Allegro moderato - Adagio molto espressivo - Scherzo : Allegro - Rondo : Presto

OPUS 30

Encore une livraison de 3 magnifiques sonates pour piano et violon. Le clou est la deuxième, en ut mineur, au sublime mouvement lent traversé d'éclairs orageux vers la fin.
[48] Sonate pour piano et violon n°6 en la majeur op.30 n°1
Allegro - Adagio - Allegretto con Variazioni
[49] Sonate pour piano et violon n°7 en ut mineur op.30 n°2
Allegro con brio - Adagio cantabile - Scherzo : Allegro - Finale : Allegro
[50] Sonate pour piano et violon n°8 en sol majeur op.30 n°3
Allegro assai - Tempo di Minuetto, ma molto moderato e grazioso - Allegro vivace

OPUS 31

Trois sonates pour piano qui marquent une évolution nette par rapport aux précédentes. La deuxième, notamment, annonce les dernières sonates avec ses récitatifs. Quant à son final moto perpetuo il annonce celui de l'Appassionata.
[51] Sonate pour piano n°16 en sol majeur op.31 n°1
Allegro vivace - Adagio grazioso - Rondo : Allegretto, Presto
[52] Sonate pour piano n°17 en rĂ© mineur op.31 n°2 «La TempĂŞte»
Largo, Allegro - Adagio - Allegretto
[53] Sonate pour piano n°18 en mi bémol majeur op.31 n°3
Allegro - Scherzo : Allegretto vivace - Menuetto : Moderato e grazioso - Presto con fuoco

OPUS 32

Le premier lied publiĂ© par Beethoven. On peut traduire le titre par «À l'espĂ©rance». Texte de Christoph August Tiedge. Il fera l'objet d'une deuxième version (op.94).
[54] Lied «An die Hoffnung» op.32

OPUS 33

Il s'agit de 7 Bagatelles pour piano. Le titre en lui-même est une nouveauté. Les pièces lentes de ce recueil sont des merveilles de poésie.
[55] Bagatelles pour piano op.33
Andante grazioso quasi allegretto - Scherzo : Allegro - Allegretto - Andante - Allegro ma non troppo - Allegretto quasi Andante - Presto

OPUS 34

LĂ  aussi c'est une première fois : un recueil de six variations sur un thème original, alors que la tradition Ă©tait plutĂ´t d'emprunter le thème d'un auteur Ă  la mode, gĂ©nĂ©ralement un air d'opĂ©ra. On remarque ici la grande diversitĂ© tonale des variations. J'ai une tendresse particulière pour cette œuvre.
[56] Variations pour piano op.34

OPUS 35

Plus amples que les précédentes il s'agit de 15 variations sur le futur thème de l'Héroïque qui a tant obsédé Beethoven puisqu'on le trouve également dans les Créatures de Prométhée et dans une Danse Allemande. Le tout est clôturé par une fugue. Remarquez comme la coda qui suit sera quasiment décalquée dans la future symphonie !
[57] Variations pour piano «EroĂŻca» op.35

OPUS 36

La Deuxième Symphonie du maĂ®tre : un festival de dynamisme et de joie... contemporain du testament d'Heiligenstadt ! Dernier coup d'œil vers Haydn et Mozart avant la rĂ©volutionnaire HĂ©roĂŻque. Presque toutes les symphonies de Schubert seront sur le modèle de cette œuvre.
[58] Symphonie n°2 en ré majeur op.36
Adagio molto, Allegro con brio - Larghetto - Scherzo : Allegro - Finale : Allegro molto

OPUS 37

Le troisième concerto pour piano dans sa tonalitĂ© fĂ©tiche d'ut mineur. L'apothĂ©ose de ce qu'on appelle «la première manière» de Beethoven. Cadence incroyable de Gabriel FaurĂ©.
[59] Concerto pour piano n°3 en ut mineur op.37
Allegro con brio - Largo - Rondo : Allegro

OPUS 38

Il s'agit d'un arrangement de son populaire Septuor op.20 pour piano, violon (ou clarinette) et violoncelle. La musique Ă©tant identique nous vous y renvoyons.
[60] Trio pour piano, violon et violoncelle en mi bémol majeur op.38

OPUS 39

L'une des rares œuvres pour orgue de Beethoven. Dans l'esprit du Ricercar ces deux pièces explorent le cycle des 12 tonalitĂ©s avant de revenir au point de dĂ©part. Comme il n'y a pas de partie de pĂ©dalier elles peuvent facilement se jouer au piano.
[61] Deux Préludes pour orgue op.39
Prélude I - Prélude II

OPUS 40

La première des deux Romances pour violon et orchestre de Beethoven. On notera qu'elle fut composée après la deuxième publiée sous le numéro d'opus 50.
[62] Romance pour violon et orchestre n°1 en sol majeur op.40

OPUS 41

Il s'agit d'un arrangement de la Sérénade op.25 pour flûte, violon et alto. Nous vous y renvoyons.
[63] Sérénade pour flûte et piano en ré majeur op.41

OPUS 42

Comme l'œuvre prĂ©cĂ©dente il s'agit d'un arrangement, en l'occurrence de la SĂ©rĂ©nade op.8 pour trio Ă  cordes. OpĂ©ration purement commerciale donc.
[64] Nocturne pour piano et alto en ré majeur op.42

OPUS 43

Il s'agit de l'unique ballet de Beethoven, intitulĂ© «Les CrĂ©atures de PromĂ©thĂ©e», d'après Goethe. Seule l'ouverture a fait l'objet d'une transcription pour piano Ă  quatre mains.
[65] Les Créatures de Prométhée op.43

Ouverture - Introduction : La Tempête (Allegro non troppo) - N°1 : Poco Adagio - N°2 : Adagio, Allegro con brio - N°3 : Allegro vivace
N°4 : Maestoso, Andante - N°5 : Adagio - N°6 : Un poco Adagio, Allegro - N°7 : Grave - N°8 : Allegro con brio, Presto - N°9 : Adagio, Allegro molto
N°10 : Pastorale (Allegro) - N°11 : Andante - N°12 : Maestoso, Adagio, Allegro - N°13 : Allegro - N°14 : Andante, Adagio, Allegro
N°15 : Andantino, Adagio, Allegro - N°16 : Finale Allegretto, Allegro molto

OPUS 44

C'est une sĂ©rie de 14 variations sur un thème tirĂ© du Singspiel «Das rote Käppchen» ("Le petit bonnet rouge") de Dittersdorf.
[66] Variations pour piano, violon et violoncelle en mi bémol majeur op.44

OPUS 45

Voici, après la sonate op.6, l'autre œuvre originale de Beethoven pour le piano Ă  4 mains. Une musique de type militaire qui, selon la formule consacrĂ©e, n'ajoute rien Ă  la gloire de son auteur !
[67] 3 Marches pour piano Ă  4 mains op.45
N°1 : Allegro ma non troppo (ut majeur) - N°2 : Vivace (mi bémol majeur) - N°3 : Vivace (ré majeur)

OPUS 46

Il s'agit d'une cantate, pour voix et piano, sur un texte de Friedrich von Matthisson. C'est une œuvre ancienne, contemporaine des premiers opus. La transcription pour 4 mains est de Czerny.
[68] Cantate «AdelaĂŻde» op.46

OPUS 47

L'avant-dernière sonate pour piano et violon de Beethoven. C'est l'entrĂ©e de plain-pied dans ce qu'on appelle la «deuxième manière». Il y a une impatience, voire une rage, dans cette œuvre qui nous montre que l'Appassionata n'est pas loin. Les critiques de l'Ă©poque y voyaient une musique «barbare» ! Pas faux...
En tout cas, le dénommé Kreutzer n'a pas voulu la jouer !
[69] Sonate pour piano et violon n°9 en la mineur op.47 «À Kreutzer»
Adagio sostenuto, Presto - Andante con Variazioni - Presto

OPUS 48

Six Lieder pour voix et piano sur des textes de Gellert. On remarquera le lugubre et schubertien «Vom Tode»...
[70] 6 Lieder op.48
Bitten - Die Liebe des Nächsten - Vom Tode - Die Ehre Gottes aus der Natur - Gottes Macht und Vorsehung - Bußlied

OPUS 49

Nous avons ici deux sonates qui sont en fait des œuvres de jeunesse, presque des sonatines, bien connues des apprentis pianistes. Comme vous l'avez remarquĂ© nous sommes dans une pĂ©riode oĂą Beethoven recycle du matĂ©riel ancien !
[71] Sonate pour piano n°19 en sol mineur op.49 n°1
Andante - Rondo : Allegro
[72] Sonate pour piano n°20 en sol majeur op.49 n°2
Allegro ma non troppo - Tempo di Menuetto

OPUS 50

La deuxième des deux Romances pour violon et orchestre de Beethoven. Un joli brouillon pour le futur concerto qui ne va pas tarder à venir !
[73] Romance pour violon et orchestre n°2 en fa majeur op.50

OPUS 51

Deux rondos pour piano composĂ©s eux aussi bien antĂ©rieurement Ă  leur publication. À classer dans les œuvres charmantes de Beethoven.
[74] Rondo pour piano n°1 en ut majeur op.51 n°1
[75] Rondo pour piano n°2 en sol majeur op.51 n°2

OPUS 52

Encore une œuvre de jeunesse : 8 Lieder sur des textes de diffĂ©rents auteurs : Claudius (1*) Sophie Mereau (2) Ueltzen (3) Goethe (4 et 7) BĂĽrger (5 et 8) et Lessing (6). *

Je vous fais grâce des 14 couplets : je n'en joue que 4 !


[76] 8 Lieder op.52
Urians Reise um die Welt - Feuerfarb - Das Liedchen von der Ruhe - Mailied - Mollys Abschied - Lied - Marmotte - Das BlĂĽmchen Wunderhold

OPUS 53

Avec cette sonate nous rentrons dans l'ère des plus grands chefs-d'œuvres beethovĂ©niens. DĂ©diĂ©e au comte Waldstein, elle est surnommĂ©e Ă©galement «Aurore» ce qui est très juste : un nouveau ciel se lève sur le rĂ©pertoire pianistique...
[77] Sonate pour piano n°21 en ut majeur op.53 «Waldstein»
Allegro con brio - Introduzione Adagio molto Rondo Allegretto moderato, Prestissimo

OPUS 54

Une énigme absolue. Cette sonate en deux mouvements est coincée entre la Waldstein et l'Héroïque. On ne l'entend pour ainsi dire jamais et elle ne possède aucune dédicace. La version Richter est ébouriffante.
[78] Sonate pour piano n°22 en fa majeur op.54
In Tempo d'un Menuetto - Allegretto

OPUS 55

On connait tous l'histoire de la dĂ©dicace supprimĂ©e par Beethoven lorsqu'il apprend que Bonaparte est devenu NapolĂ©on. Mais qu'est-ce qu'il espĂ©rait ? Que le gentil consul allait se ranger des voitures et abandonner le pouvoir Ă  quelqu'un d'autre ? Quelle naĂŻvetĂ© ! En tout cas s'il existe une œuvre rĂ©volutionnaire ce n'est point d'une Étude de Chopin qu'il s'agit mais bien de cette Troisième Symphonie !
[79] Symphonie n°3 en mi bĂ©mol majeur op.55 «HĂ©roĂŻque»
Allegro con brio - Marcia funebre Adagio assai - Scherzo : Allegro vivace - Finale : Allegro molto

OPUS 56

Beethoven ressuscite le concerto grosso baroque, un trio d'instruments (ici le piano, le violon et le violoncelle) dialoguant avec le ripieno. Dire que c'est une totale réussite serait exagéré : on peut lui préférer les Concertos Brandebourgeois !
[80] Triple Concerto en ut majeur op.56
Allegro - Largo - Rondo alla Polacca

OPUS 57

Sous-titrĂ©e «Appassionata» cette sonate est un volcan en Ă©ruption qui ne laisse pas un moment de rĂ©pit Ă  son interprète. Une œuvre Ă  aborder avec la plus extrĂŞme humilitĂ© tellement elle nous dĂ©passe...
[81] Sonate pour piano n°23 en fa mineur op.57 «Appassionata»
Allegro assai - Andante con moto - Allegro ma non troppo

OPUS 58

Ce concerto atteint le sublime dans son atypique deuxième mouvement. Très bref, il tient à la fois du mouvement lent et de l'introduction lente comme dans la sonate Waldstein. Ce dialogue entre le soliste et l'orchestre est poignant, chacun essayant de convaincre l'autre. En outre on remarquera dans le premier mouvement l'omniprésence de la cellule mélodico-rythmique de la cinquième... Cadences de Johannes Brahms
[82] Concerto pour piano n°4 en sol majeur op.58
Allegro moderato - Andante con moto - Rondo : Vivace

OPUS 59

Une série de trois quatuors dédiés au comte Rassoumovsky. C'est un pas important dans l'histoire de ce genre. Beethoven invente une écriture spécifique pour le quatuor, son langage harmonique s'infléchit : les générations futures en feront leur miel. Remarquons l'atypique scherzo du premier ainsi que le bouleversant mouvement lent... des trois !

Le final du troisième est certainement le morceau le plus difficile que j'ai eu à enregistrer jusqu'à présent.


[83] Quatuor à cordes n°7 en fa majeur op.59 n°1
Allegro - Allegretto vivace e sempre scherzando - Adagio molto e mesto - Allegro
[84] Quatuor à cordes n°8 en mi mineur op.59 n°2
Allegro - Molto Adagio - Allegretto - Finale : Presto
[85] Quatuor à cordes n°9 en ut majeur op.59 n°3
Andante con moto, Allegro vivace - Andante con moto quasi Allegretto - Menuetto - Allegro molto

OPUS 60

La quatrième symphonie, sise entre deux monuments (L'HĂ©roĂŻque et la Cinquième), est une œuvre rayonnante dont le point culminant est, comme souvent, le mouvement lent. On y entend des pulsations cardiaques : celles d'un Beethoven amoureux... et l'apparition du deuxième thème avec son solo de clarinette est un moment magique.
[86] Symphonie n°4 en si bémol majeur op.60
Adagio, Allegro vivace - Adagio - Menuetto : Allegro vivace, Un poco meno Allegro - Allegro ma non troppo

OPUS 61

La plus belle page pour violon et orchestre avec le Poème de Chausson (c'est mon avis et je le partage !). La comparaison avec le concerto pour piano op.58 quasi-contemporain est instructive : Beethoven opte pour une simplification drastique de la partie d'orchestre, qui sert d'écrin au violon. Ce n'est pas non plus le même rapport au soliste. Les violonistes doivent évidemment prendre garde de ne pas en faire des tonnes !
Cadences de Jean-Marc Bouillet

A l'appui de ce que je dis plus haut on sait qu'il existe une adaptation pour piano et orchestre de ce concerto due à Beethoven lui-même. Elle est si peu convaincante que je joue bien sûr la version originale !


[87] Concerto pour violon en ré majeur op.61
Allegro ma non troppo - Larghetto - Rondo : Allegro

OPUS 62

Une ouverture destinée à accompagner une pièce de Joseph von Collin. Pour l'analyse détaillée je vous renvoie à la rubrique Dossiers -> Musique -> La forme sonate.
[88] Coriolan op.62

OPUS 63

Il s'agit d'un arrangement du Quintette à cordes op.4 (qui est lui-même un arrangement de l'octuor op.103 !). Prière de vous reporter à cet opus.
[89] Trio pour piano violon et violoncelle en mi bémol majeur op.63

OPUS 64

Autre arrangement - cette fois du trio Ă  cordes op.3 - pour piano et violoncelle. Nous vous y renvoyons.
[90] Sonate pour piano et violoncelle en mi bémol majeur op.64

OPUS 65

Une œuvre de jeunesse Ă©crite dans un style seria très dramatique avec moult changements de tempo.
[91] Air de concert «Ah ! Perfido !» op.65

OPUS 66

A nouveau une œuvre de jeunesse, basĂ©e sur un air de la FlĂ»te EnchantĂ©e de Mozart, l'opĂ©ra ayant Ă©tĂ© crĂ©Ă© peu de temps auparavant.
[92] Variations pour piano et violoncelle «Ein Mädchen oder Weibchen» op.66

OPUS 67

Que dire ? L'œuvre musicale la plus cĂ©lèbre de l'histoire de l'humanitĂ© fut crĂ©Ă©e le 22 dĂ©cembre 1808 Ă  Vienne. Le concert comportait en outre la Symphonie Pastorale, le Concerto pour piano n°4, la Fantaisie pour piano, chœurs et orchestre, l'aria «Ah perfido», des extraits de la Messe en ut majeur et des improvisations de Beethoven !
Et dire qu'aujourd'hui on donne des concerts de 1h10 pour ne pas lasser le public...
[93] Symphonie n°5 en ut mineur op.67
Allegro con brio - Andante con moto - Allegro - Allegro, Presto

OPUS 68

La petite sœur de l'œuvre prĂ©cĂ©dente. Si l'ambiance gĂ©nĂ©rale est radicalement opposĂ©e on notera des similitudes compositionnelles. Ainsi, le premier mouvement est Ă©galement basĂ© sur la rĂ©pĂ©tition de minuscules cellules rythmiques issues du thème principal. La grande nouveautĂ© est un mouvement supplĂ©mentaire plutĂ´t orageux...
[94] Symphonie n°6 en fa majeur op.68 «Pastorale»
Allegro ma non troppo - Andante molto moto - Allegro - Allegro - Allegretto

On sait que Beethoven a rajouté des sous-titres explicatifs, respectivement : Éveil d'impressions agréables en arrivant à la campagne, Scène au bord du ruisseau, Joyeuse assemblée de paysans, Orage - Tempête, Chant pastoral - Sentiments joyeux et reconnaissants après l'orage.

OPUS 69

La troisième des cinq sonates pour piano et violoncelle. C'est la plus connue, la plus jouĂ©e et aussi la plus Ă©quilibrĂ©e. En Ă©coutant son scherzo je ne puis m'empĂŞcher de penser au film de Truffaut «La mariĂ©e Ă©tait en noir»...

NB : Cette œuvre marque le mitan de mon Ă©popĂ©e puisque ce cher Ludwig nous a laissĂ© 138 numĂ©ros d'opus...


[95] Sonate pour piano et violoncelle n°3 en la majeur op.69
Allegro ma non tanto - Scherzo : Allegro molto - Adagio cantabile, Allegro vivace

OPUS 70

Quelle pĂ©riode ! Les chefs-d'œuvres s'enchaĂ®nent sans discontinuer. Beethoven revient Ă  une formation qu'il n'avait plus traitĂ©e depuis l'opus 1. Le plus connu des deux trios est le premier mais le second est plein de charme, en particulier avec son menuet et sa deuxième partie si schubertienne...
[96] Trio pour piano, violon et et violoncelle n°5 en rĂ© majeur op.70 n°1 «Les Esprits»
Allegro vivace e con brio - Largo assai ed espressivo - Presto
[97] Trio pour piano, violon et et violoncelle n°6 en mi bémol majeur op.70 n°2
Poco sostenuto, Allegro ma non troppo - Allegretto - Allegretto ma non troppo - Finale : Allegro

OPUS 71

Une œuvre de jeunesse composĂ©e quinze ans plus tĂ´t. La rĂ©fĂ©rence est bien sĂ»r les sĂ©rĂ©nades pour vents de Mozart.
[98] Sextuor pour 2 clarinettes, 2 cors et 2 bassons en mi bémol majeur op.71
Adagio, Allegro - Adagio - Menuetto : Quasi Allegretto - Rondo : Allegro

OPUS 72

L'unique opĂ©ra de Beethoven. Je ne m'Ă©tendrai pas sur sa genèse compliquĂ©e qui s'Ă©tala sur plus de dix ans. Son succès fut mitigĂ© et je crois que la raison essentielle est son caractère anachronique. En effet, lorsque l'œuvre est crĂ©Ă©e Beethoven a derrière lui des œuvres comme l'Appassionata ou la Cinquième Symphonie. Or, le style gĂ©nĂ©ral de cet opĂ©ra est encore très «Da Ponte-Mozartien»... Ă  l'exception de l'Ă©pisode de l'accession des prisonniers Ă  la lumière qui est du Beethoven pur jus.
[99] Fidelio opéra en deux actes op.72

ACTE I - Ouverture - N°1 : Duo Marcelline-Jaquino - N°2 : Aria Marcelline - N°3 : Quatuor Marcelline-Leonore-Jaquino-Rocco
N°4 : Aria Rocco - N°5 : Trio Marcelline-Leonore-Rocco - N°6 : Marche - N°7 : Aria avec Chœurs Pizarro - N°8 : Duo Pizarro-Rocco
N°9 : Récitatif et Aria Leonore - N°10 : Finale
ACTE II - N°11 : Introduction et Aria Florestan - N°12 : Mélodrame et Duo Leonore-Rocco - N°13 : Trio Leonore-Florestan-Rocco
N°14 : Quatuor Leonore-Florestan-Pizarro-Rocco - N°15 : Duo Leonore-Florestan - N°16 : Finale
Ouverture Leonore II - Ouverture Leonore III

OPUS 73

L'ultime concerto pour piano de Beethoven. Le sous-titre n'est évidemment pas de lui mais lui va plutôt bien ! Comme souvent, le point culminant est le mouvement lent, sublime dans sa simplicité. Beethoven ne laisse aucune liberté à son interprète puisqu'il n'y a nulle place pour une cadence improvisée (une première !).
[100] Concerto pour piano n°5 en mi bĂ©mol majeur op.73 «L'Empereur»
Allegro - Adagio, un poco mosso - Rondo : Allegro ma non troppo

OPUS 74

Un quatuor isolĂ©. À partir de maintenant il n'y aura plus de «pack» de 3 ou 6 œuvres Ă  la fois. Chaque œuvre est un univers Ă  part. Outre un mouvement lent superbe, on remarquera une rĂ©miniscence de la Cinquième dans le Presto.
[101] Quatuor Ă  cordes n°10 en mi bĂ©mol majeur op.74 «Les Harpes»
Poco Adagio, Allegro - Adagio - Presto - Allegretto con Variazioni

OPUS 75

Six Lieder pour voix et piano sur des textes de Goethe (1 Ă  3), Halem (4) et ReiĂźig (5 et 6).
[102] 6 Lieder op.75
Mignon - Neue Liebe, neues Leben - Aus Goethes Faust - Gretels Warnung - And den fernen Geliebten
Der Zufriedene

OPUS 76

Oserais-je dire que c'est l'une des œuvres les plus faibles de Beethoven ? J'ose ! Le thème connaĂ®tra une certaine postĂ©ritĂ© en tant que Marche Turque des «Ruines d'Athènes» opus 113.
[103] Variations pour piano op.76

OPUS 77

L'une des œuvres les plus bizarres de Beethoven, sans queue ni tĂŞte, Ă  la manière d'une improvisation. Le long passage en si majeur a un petit goĂ»t de concerto l'Empereur...

Le titre «Fantaisie en sol mineur» qu'on voit parfois est ridicule : seules les deux premières mesures sont dans cette tonalitĂ© !


[104] Fantaisie pour piano op.77

À suivre... [Haut de la page]

Annexe
Quelques chiffres...
Il y a quelques 138 numĂ©ros d'opus Ă  enregistrer... Mais comme certains opus regroupent plusieurs morceaux cela fait 168 œuvres en tout !
De la difficulté à jouer seul...
Jouer Ă  4 mains tout seul selon le principe du «re-recording» pose de gros problèmes de synchronisation. En effet, lorsqu'on joue Ă  deux l'aspect visuel est très important : on jette un œil sur l'autre pour telle ou telle attaque importante. On est privĂ© de ce support en jouant seul et l'idĂ©al serait d'avoir un hologramme Ă  cĂ´tĂ© de soi !
Il y a fausses notes et fausses notes...
Dans certains enregistrements (la majorité à vrai dire) certaines notes de mon piano sont fausses, surtout dans l'aigu. Ne les confondez pas avec les vraies bonnes fausses notes que je joue !

Ce qui est pratique c'est que je peux me dĂ©fausser en disant : «Ah ce n'est pas moi qui me suis trompĂ©, c'est la clarinette !»...


Enthousiasme vs Perfection
On ne retrouvera pas dans ces enregistrements amateur la perfection d'un studio et d'un pianiste professionnels (seule la sonate op.6 a été enregistrée chez un pro). Mais nous espérons que l'enthousiasme mâtiné d'une pointe de boulimie vous apportera quelques satisfactions...
Les plus imparfaits feront l'objet d'une deuxième version ces prochains mois.
La partie emergée de l'iceberg...
Une intĂ©grale des œuvres avec numĂ©ro d'opus n'est pas vraiment complète. Il y a chez Beethoven une kyrielle d'œuvres sans opus classĂ©es avec un numĂ©ro prĂ©cĂ©dĂ© de «WoO» ce qui veut dire : «Werke ohne Opus».
Tout n'y est pas d'une importance capitale mais il y a quelques pĂ©pites, comme ses Chants Irlandais ou bien la cĂ©lĂ©brissime «Lettre Ă  Elise»...
Tout n'est pas transcrit
La grande majoritĂ© des œuvres de Beethoven a fait l'objet d'une transcription pour piano Ă  4 mains : cas unique dans l'histoire de la musique et qui en dit long sur sa popularitĂ©. Mais que faire des autres ? Il y a trois options : bricoler un arrangement personnel, jouer la transcription pour 2 mains quand elle existe ou bien jouer la version telle quelle lorsqu'il s'agit d'une œuvre pour piano Ă  2 mains. J'ai panachĂ© ces trois solutions.
Andante favori
Vous voulez savoir quel est, à ce jour, mon enregistrement préféré ? Eh bien je vais vous le dire : la quatrième Bagatelle de l'opus 33 ...
Sélection de pure poésie beethovénienne
Cliquez ici et vous entendrez ses plus beaux mouvements lents (choix personnel parmi ceux disponibles).
Voir détail des morceaux un peu plus bas.
Classement thématique
Cliquez sur un des liens ci-dessous pour entendre les œuvres classĂ©es par genre.
Symphonies - Concertos - Quatuors Ă  cordes - Trios avec piano - Autres trios - Quintettes, Sextuors...
Sonates pour piano - Variations et pièces diverses pour piano
Sonates pour piano et violon - Sonates pour piano et violoncelle (ou cor)
Lieder - Musique de scène, ouvertures - Opéra - Musique religieuse
Vous voulez tout ?
Cliquez ici et vous aurez à la suite tous les morceaux enregistrés sur cette page ! Des heures de Beethoven en perspective...

(En cochant cette case les morceaux sont diffusés aléatoirement)


Accueil    Connexion / DĂ©connexion